La vente des produits de la Boutique est entièrement au profit de l'Entraide :

 

Le Foulard de Tradition

 

Le Foulard de Tradition de l'ALAT a été dessiné par Madame Leclere, réalisé par la Maison L.R. Paris, dans une soie naturelle imprimée, il s'inscrit parfaitement dans la longue tradition militaire de ce fabricant de réputation internationale. Il ravira toutes les femmes élégantes  qui le porteront.

110.00 €

 

La Cravate ALAT

 

Conçue et réalisée par La Maison L.R. Paris, cette cravate, en soie naturelle, est d'une très belle qualité. Très élégante elle identifie discrètement celui qui la porte.

 

    

20.00 €

 

Le Couteau ALAT

 

Couteaux ALAT numérotés avec inscription « ALAT depuis 1954 » (170 g)

 

 

COUTEAU LAGUIOLE

  • Manche en bois teinté bleu.

  • Estampage sur la lame : « ALAT depuis 1954 ».

  • Les couteaux seront numérotés sur la lame et l'étui comporte une abeille sur le rabat.

  • Livré emballé dans une boite en carton qui comporte le logo des 60 ans de l’ALAT.

20.00 €
 

Le livre "De la Terre par le Ciel"

 

Livres « De la terre, par le ciel » par le GDI (2s) Yann Pertuisel, ancien commandant de l’ALAT et président de l’Entraide ALAT

 
Livre
 

Afghanistan, République de Côte d’Ivoire, Libye, trois théâtres d’opérations bien différents qui ont mis en évidence le rôle déterminant tenu par les hélicoptères dans les guerres modernes.
En 2011, les « bérets bleus » de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) étaient présents sur tous ces fronts, aux côtés de leurs camarades de l’armée de Terre et des autres armées. « De la terre, par le ciel », pilotes, mécaniciens, contrôleurs ou encore gunners nous font vivre leur engagement. Ils nous font partager l’intimité de leur quotidien en opération, la fraternité d’armes qui les unit, leurs émotions, les doutes et la peur qui les envahissent parfois, et surtout la fierté de servir leur pays pour la défense de la Paix et de la Liberté. C’est dans les provinces de Kapisa et de Surobi, à Kaboul, au-dessus d’Abidjan où règne le chaos et à partir d’un bateau « perdu » en pleine Méditerranée qu’ils nous font vivre leurs combats. Loin de leurs familles, ils y auront écrit une nouvelle page glorieuse de la jeune histoire de l’ALAT.
Les droits de l’auteur sont reversés à l’Entraide ALAT


Dédicace à nos familles

Je souhaite dédicacer ce livre aux familles des militaires qui ont été engagés au combat ces dernières années, qu’ils soient de l’armée de Terre ou des autres armées, et qui le seront encore demain, là où la France ordonnera à ses enfants d’aller.


Les familles jouent en effet un rôle majeur dans l’engagement d’un fils, d’une fille, d’un frère, d’une sœur, d’un mari, d’une épouse, d’un père ou d’une mère. S’ils peuvent ainsi Servir leur Pays comme ils le font, c’est en grande partie parce qu’ils savent que ceux qui leur sont si chers sont là pour les soutenir sans faille.
Ces familles, ces épouses et ces enfants n’ont rien demandé, et surtout pas qu’un papa ou qu’une maman parte faire la guerre, avec tous les risques associés. J’ai malheureusement trop souvent eu l’occasion dans ma carrière de rencontrer certaines d’entre elles lors des hommages rendus à nos camarades tombés au combat au nom de la France. Elles sont admirables de dignité et de courage. Elles forcent le respect et méritent toute notre admiration et notre reconnaissance.
Tous les « bérets bleus » dont il est question dans ce livre, tous leurs camarades, tous ces hommes et ces femmes n’ont jamais cessé de penser à leurs proches qui attendaient avec impatience et anxiété leur retour en France pour encore partager ensemble des moments de bonheur. Depuis l’Afghanistan, Abidjan et la Méditerranée au large de la Libye en 2011, le téléphone ou Internet auront été le cordon essentiel pour maintenir leur moral au meilleur niveau.
C’est devant les familles de sept de nos camarades tombés au Champ d’Honneur que Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées, prononça ces mots le 20 juillet 2011 lors de la célébration qu’il présida à la chapelle Saint-Louis des Invalides.
« … être militaire ce n’est pas d’abord être disponible ou même porter les armes. Etre militaire, c’est avant tout ne plus s’appartenir, ni même appartenir à sa propre famille : j’ai conscience de la dureté de ces propos en présence de nos familles éprouvées par le deuil. Etre militaire s’est appartenir à la Nation. Exister et agir pour Elle. Vivre et mourir pour Elle ».

Merci à nos familles ! La France vous doit aussi beaucoup !

GDI (2S) Yann Pertuisel

25.00 €
 

Collier tour de cou, "Rhodochrosite, calcédoine bleu, perles d'eau douce", pièce unique, 42 cm.

 

Fabrication artisanale française.

 
Collier
 
290.00 €
 

Mug "Entraide ALAT"

 

Fabrication artisanale française.

Avec logo de l'entraide et insigne, accompagnés de la citation du Cne Philippe Voille :

 
 
12.00 €
(n'est pas expédié mais remis ou transmis)
 

Gravures à l'eau forte "60 ans de l'ALAT"

 

Grand modèle : 150 X 120

 
 
 
20.00 €
 

Petit modèle : 100 X 50

 
 
 
15.00 €
 
 

 

Mentions légales

22/10/2015 15:23:34